4 opérations d'envergure

La mise en service de CEVA, prévue en 2019, ce sont 230km de lignes et 45 gares qui seront connectées dans un rayon de 60km autour de Genève, soit un territoire de près d’un million d’habitants. Plus qu’une nouvelle liaison ferroviaire reliant Annemasse à Genève, le projet CEVA symbolise aussi un effort de modernisation sur l’ensemble du réseau en Haute-Savoie. Accessibilité, création de quai, nouveaux matériels roulants, mise en compatibilité des réseaux électriques, modernisation de la signalisation, réorganisation des déplacements voyageurs et du fret… le projet CEVA intervient dans plusieurs domaines avec pour objectif d’améliorer le nombre de voyages quotidiens et le confort des usagers. 

1) Mettre sous terre 2km de voie depuis la frontière franco-suisse

Le projet CEVA consiste à réaliser une double voie ferrée depuis Genève jusqu’à Annemasse. L’itinéraire, long de 2km côté français, est enterré avec une profondeur maximale de 13m. Cette solution, retenue pour garder intacte la qualité des paysages traversés, permet aussi de renforcer la sécurité routière puisqu’elle entraîne la suppression de 3 passages à niveaux en surface. Arrivés de Suisse, les trains circulent en souterrain dans une tranchée couverte pendant plus d’1km, jusqu’au niveau de la rue du Jura, avant de remonter progressivement pour rejoindre la gare d’Annemasse.  

 

2) Adapter la gare d'Annemasse à de nouveaux besoins

Afin de répondre à la hausse prévue du nombre d’usagers grâce au projet CEVA, plusieurs aménagements vont être effectués en gare d’Annemasse entre juillet 2017 et novembre 2018 :

  • Création d’un 4e quai, avec l’arrivée d’une nouvelle voie G uniquement dédiée aux voyageurs entre Genève et Annemasse. En impasse en gare, elle sera uniquement alimentée en 15kV pour pouvoir accueillir des trains suisses.
  • Mise à niveau et aménagement des quais pour améliorer le confort et l'accessibilité des voyageurs.
  • Modernisation de l'exploitation (création d'un poste d'aiguillage informatique et réalisation d'un nouveau poste de commande de l'ensemble des lignes)
  • Mise en compatibilité des réseaux électriques suisse et français. En effet, les standards d’alimentation électrique diffère des deux côtés de la frontière (25kV côté français, 15kV côté suisse). Des opérations sont donc prévues en gare pour accueillir les trains bi-courant utilisés pour les voyages directs entre Genève et Annemasse.
  • Réaffectations des voies pour améliorer la fluidité des placements voyageurs et la circulation du fret.
  • Réalisation d’un nouveau passage souterrain qui permettra d'accéder à la gare depuis le nord (En cours d'étude et de financement).

 

3) Améliorer la branche
Annemasse > Évian-les-Bains

Des travaux sont menés sur deux branches importantes du réseau en Haute-Savoie afin de permettre davantage de voyages quotidiens.

  • Création de 2 voies de garage pour augmenter la capacité d’accueil des trains.
  • Réorganisation de l’exploitation des voies de service.
  • Aiguillage motorisé sur toute la branche depuis Annemasse.

4) Moderniser la branche
Annemasse > La Roche-sur-Foron

  • Mise en place d’une signalisation ferroviaire plus effiace permettant une augmentation du trafic sur la ligne.
  • Aiguillage motorisé sur toute la branche depuis Annemasse.