Leman Express, le 1er RER transfrontalier franco-suisse

En 2011, on comptait 550 000 déplacements quotidiens à la frontière du Canton de Genève, soit 20% de plus qu’en 2002. Faute d’infrastructure et d’offre adaptée, moins de 16% de ces déplacements étaient effectués en transports en commun, générant ainsi une surcharge du réseau routier sur ce territoire.

La ligne CEVA, c’est le trait d’union ferroviaire, jusqu’à présent manquant, qui va permettre de gommer l’effet frontière dans les déplacements entre Genève et la Haute-Savoie et ainsi proposer une offre voyageurs type RER pour le Grand Genève et ses régions limitrophes baptisée Léman Express. Elle représente 16km de ligne entre Genève et Annemasse, dont 2km de voie nouvelle côté français, et des opérations de modernisation sur toute la Haute-Savoie.

 

234,2 millions investis

À sa mise en service, prévue pour décembre 2019, ce sont 230km de lignes et 45 gares qui seront connectées dans un rayon de 60km autour de Genève, soit un territoire de près d’un million d’habitants répartis sur deux cantons suisses et un département de la Région Rhône-Alpes, la Haute-Savoie.

4 ans de chantier et 234,2 millions d’euros d’investissement sont nécessaires à la réalisation de la ligne CEVA. Ce projet, sous maîtrise d’ouvrage SNCF, est porté et financé par 13 partenaires : Le Conseil départemental de la Haute-Savoie, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, SNCF Réseau, l’État français, l’Office Fédéral des Transports (OFT), l’Agglomération d’Annemasse, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Chablais (SIAC), l’Union européenne et les collectivités locales (les communautés de communes Cluses Arve et Montagnes, Pays du Mont-Blanc, Faucigny Glières, Arve et Salève et Pays Rochois).