Supprimer 3 passages à niveau

Depuis 15 ans, SNCF Réseau développe une politique de sécurisation des passages à niveau en lien direct avec les politiques gouvernementales.

Les derniers passages à niveau prioritaires en Haute-Savoie

À ce jour, 174 passages à niveau (PN) sont inscrits au programme de sécurisation établi par le Ministère des Transports, dont deux se situent en Haute-Savoie :

  • Le PN 91, à Reignier-Esery
  • Le PN 93, à Étrembières

SNCF Réseau a donc prévu leur suppression d'ici juin 2019. Cette opération offre par ailleurs l'opportunité à SNCF Réseaux de supprimer également le PN 90, situé à proximité du PN 91. Ces trois passages à niveau seront remplacés par de nouvelles solutions de franchissement des voies ferrées visant à :

  • Améliorer la sécurité en s'affranchissant des risques de collision entre les automobiles et les trains.
  • Renforcer la visibilité des automobilistes sur le secteur concerné par le projet et donc réduire les risques d'accident.
  • Fluidifier le trafic en supprimant les temps d'arrêt aux croisements rails/routes.

Avec ces travaux, SNCF Réseau supprime les derniers passages à niveau jugés prioritaires en Haute-Savoie.

Anticiper l'arrivée du Léman Express

La suppression des passages à niveau 90, 91 et 93 sera effectuée d'ici la mise en service du 1er RER transfrontalier franco-suisse, baptisé Léman Express, dont les travaux sont en cours de réalisation dans le cadre du programme CEVA. Cette liaison ferroviaire entre Annemasse et Genève Cornavin va offrir des conditions de déplacement optimales pour tous les habitants du Grand Genève d'ici décembre 2019. La suppression de ces 3 passages à niveau va donc participer à assurer une nouvelle qualité de service en garantissant la sécurité de tous.

Réaliser de nouvelles constructions de franchissement des voies ferrées

PN 90-91, une nouvelle configuration autour d'un pont-rail

Le passage à niveau 91 marque le croisement entre la RD2, reliant Annemasse à La Roche-sur-Foron, et la ligne ferroviaire Aix-les-Bains le Revard <> Annemasse. Les travaux sur ce secteur comprennent 4 opérations :

  • La construction d'un pont rail de 23m permettant aux véhicules automobiles de passer sous la voie ferrée. Le choix de cet ouvrage permettra d'éviter tout risque de collision, et de limiter l'impact paysager, en ne créant aucun volume au-dessus des voies ferrées.
  • La réalisation d'un rond-point à 4 branches qui vient raccorder de manière sécurisée les RD2 et RD302 afin de fluidifier les circulations automobiles.
  • La déviation de la VC2 au sud du pont-rail pour un raccordement sur la RD302 par un nouveau tronçon de voirie, supprimant de fait le passage à niveau 90. Le tronçon de la VC2 devenu inutile sera démoli et rendu à l'agriculture.
  • La réalisation d'un "écran acoustique" de 70 m de long et d'une hauteur de 3 m, en bordure de la RD2, afin de réduire les nuisances sonores générées par le passage des trains.

 

PN 93, une prouesse technique autour d'un pont-route

Le passage à niveau 93 est situé sur la commune d'Etrembières. Sa suppression comprend 3 opérations :

  • La création d'un pont-routier, long de 80 m construit au-dessus de la voie ferrée.
  • La réalisation d'un rond-point au-dessus du pont routier raccordant la RD2, reliant Annemasse à Reignier-Esery, à la RD906A, reliant Etrembières à Monnetier.
  • La création d'un accès routier en viaduc long de 150 m, en pente depuis la RD2 jusqu'au rond-point. Cette construction sera soutenue par des piles en béton.