Actualités

Mardi 26 Mars 2019

[INTERVIEW] Ils construisent le CEVA

Philippe SOLEIL
SNCF Réseau
Pilote d’opération

  • Pourquoi avoir engagé ce programme d’accessibilité ?

La future offre voyageurs Léman Express est destinée entre autres à mieux relier les bassins d’activité du Chablais, d’Annecy et de la Vallée de l’Arve, au bassin d’emplois genevois grâce à une fréquence de passage améliorée. Sa mise en service va donc générer une hausse sensible du trafic et donc de la fréquentation des gares sur les axes Longeray <> Évian-les-Bains, La Roche-sur- Foron <> Saint-Gervais-les-Bains et Annecy <> Annemasse. L’objectif est donc de répondre à de nouvelles exigences en termes d’accessibilité des trains et de circulation en gare.

  • Comment effectuer des travaux dans 17 gares sans perturber la circulation des trains ?

Les quais sont rénovés les uns après les autres, de manière à toujours conserver un quai disponible pour accueillir les voyageurs. Quand un quai est en travaux, nous fermons son accès et toutes les dessertes se font depuis le ou les autres quais disponibles. Nous informons en amont autant que faire se peut les usagers des gares et mettons en place une signalétique dédiée. D’une manière générale, nous travaillons sur 2 ou 3 gares en parallèle. À titre d’exemple, nous rénoverons simultanément en avril un quai de la gare de Groisy tout en intervenant également à Saint-Gervais-les-Bains. Les opérations durent en moyenne 2 à 3 semaines par quai.

  • Qu’est-ce qui justifie la pose de passerelles en gares de Bonneville, Perrignier et Bons-en-Chablais ?

Pour ces 3 gares, le nombre de voyageurs actuel et attendu à la mise en service du Léman Express justifie un tel aménagement. Il s’agit d’améliorer la sécurité pour le cheminement d’un quai à l’autre en évitant l’utilisation d’un passage sur les voies. C’est d’autant plus important que ces gares sont également des « points de croisement » et qu’il y aura donc généralement 2 trains en même temps dans ces gares. La pose des passerelles métalliques a été réalisée en décembre 2018 dans les gares de Perrignier et Bons-en-Chablais, et remise à plus tard pour la gare de Bonneville.