Une nouvelle offre voyageurs

La réalisation d’une nouvelle ligne transfrontalière entre Genève Cornavin et Annemasse va permettre d’offrir une réponse efficace, durable et performante aux besoins de déplacements croissants sur l'espace franco-suisse, et ainsi proposer une alternative compétitive à l’utilisation de la voiture.

Pour les usagers, une offre de service « type RER »

Les bénéfices pour les habitants de la Haute-Savoie sont multiples puisque le projet CEVA propose :

  • Des temps de parcours optimisés et fiables, et des fréquences de passage augmentées. Soit plus de trains directs ou de correspondances quai à quai.  
    Annemasse > Genève Cornavin en 20min environ, 1 train toutes les 10min en heures de pointe.
    La Roche-sur-Foron > Genève en 40min environ, 1 train toutes les 30min en heures de pointe.
    Évian-les-Bains > Genève en 1 heure environ, 1 train toutes les 30min en heures de pointe.
  • De mieux synchroniser les correspondances et faciliter les connexions avec les autres modes de transports publics dans une logique d’intermodalité.
  • D’améliorer le niveau de confort avec des trains « nouvelle génération » et des gares réaménagées.
  • Une tarification simplifiée (un seul ticket) et une seule information voyageurs.

Pour le territoire, une nouvelle attractivité

L’arrivée de cette nouvelle offre de transport qualitative est aussi une aubaine pour le Grand Genève. D’une part, le projet CEVA vient gommer l’effet frontière entre la France et la Suisse et rend ainsi possible des déplacements directs entre Genève et la Haute-Savoie. Ensuite, il répond à la logique d’un aménagement durable du territoire en proposant une offre de transport collectif qui favorise le report modal, la promotion des mobilités douces et permet le désengorgement des routes. Enfin, le projet CEVA vient offrir une meilleure desserte des sites stratégiques (bassins d’emploi, pôles de services, aéroport de Genève, stations et sites touristiques) et organise des liaisons interrégionales plus performantes vers Lausanne, Annecy ou Lyon.

Une offre, 6 partenaires

Le projet de service de transports transfrontaliers de voyageurs associe les partenaires suivants : Région Auvergne-Rhône-Alpes, République et Canton de Genève, Canton de Vaud, Office Fédéral des Transports de la Confédération suisse, SNCF, Chemins de fer fédéraux – CFF.